Tuto – Le point glissé invisible à la main

Comment faire un point glissé invisible ? C’est justement le sujet du jour. Il y a quelques jours, le patron Cali, une pochette ou sacoche d’ordinateur portable, est sorti chez Petit Patron. Lors de la dernière étape de couture du patron, je vous propose deux finitions différentes : une dernière piqûre machine ou un point glissé invisible. L’avantage du point machine, c’est qu’il va être très rapidement fait, mais il faut un peu d’expérience pour obtenir un point parfait. La seconde finition se fait à la main, demande un peu plus de temps, mais vous offrira une finition impeccable. Je vous propose un tuto pour apprendre à faire un point glissé parfaitement. Ce n’est pas si compliqué que ça, comme tous les points à la main, ça demande juste un peu de concentration au début. C’est parti pour le pas à pas ?

Le point de bâti

Lorsque vous vous retrouvez avec des tissus qui bougent beaucoup (soie, crêpe de polyester, jersey…), ou que votre couture est délicate, car vous avez des petites pièces ou, à l’inverse, beaucoup d’épaisseurs, il vous sera, souvent, conseillé de faire un point de bâti. Ce point se fait à la main. Son but est uniquement de fixer vos différentes épaisseurs de tissus ensemble le temps de réaliser la couture finale. Même si c’est plus long que de poser de simples épingles, il est conseillé de le faire dès lors que vous assemblez des zones sensibles (zip, emmanchure…). Pour le réaliser, il suffit de prendre une aiguille main, un fil (de couleur différente de votre tissu pour bien le voir). Et de coudre des points, d’environ 5 mm de large, le plus régulièrement possible. Je ne fais jamais de nœud au début et à la fin de ma couture, je laisse 5 cm de fil. Une fois ma couture faite à la machine, je tire sur le fil qui vient tout seul.

Pour l’étape 26 du patron Cali, il est vivement conseillé de faire un point de bâti avant de coudre (à la machine ou à la main).

Le point glissé

Le point glissé est très souvent utilisé pour réaliser un ourlet invisible sur l’endroit. Ici, je vous montre la version la plus simple qui va permettre d’accrocher la doublure sur le sac sans que le point ne se voit sur l’endroit du tissu extérieur.

ÉTAPE 1 : faire un nœud à l’extrémité de votre fil à coudre (ici j’ai choisi un fil en contraste pour l’exemple, mais j’ai utilisé un fil de la couleur de votre doublure, ici ça aurait été rouge). Par dessous votre doublure, piquez dans le tissu, le plus au bord possible, pour faire sortir le fil sur l’endroit de la doublure.

ÉTAPE 2 : Piquez dans le tissu (blanc dans l’exemple) pile en face de votre point fait en étape 1. Puis, sous le tissu blanc, glissez sur 7mm environ pour ressortir (toujours sur le tissu blanc).

ÉTAPE 3 : par dessous la doublure (rouge), bien en face du point fait en étape 3, piquez et ressortez l’aiguille sur l’endroit de la doublure.

ÉTAPE 4 : recommencez les mêmes opérations. Une fois que vous êtes à l’aise, vous pouvez faire les 3 étapes en une seule fois comme sur la photo. Pensez à bien serrer votre fil pour rendre le point le plus discret possible.

Félicitations, vous savez maintenant faire un point glissé.

Retrouvez le patron Cali, une pochette ou sacoche d’ordinateur pensée pour les ordinateurs allant de 10 à 17 pouces, pour les femmes et les hommes, avec différentes options de personnalisation allant de la pochette simple à l’ajout d’une poche zippée, d’anses ou encore d’une bandoulière, sur la boutique Petit Patron.

Découvrir le patron Cali

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *