Choisir son tissu pour coudre une pochette passepoil

Coudre du passepoil vous fait peur ? Et pourtant c’est très simple. Avec le fichier Passepoil vous avez 3 patrons de pochette et les explications pas à pas, en images, pour apprendre à coudre du passepoil sans faire d’erreur et réaliser de jolies pochettes. Les patrons Sacha et Charlie font parti de vos préférés chez Petit Patron et aujourd’hui je vous livre mes astuces pour bien choisir le matériel et s’attaquer en toute tranquillité à vos futures pochettes.

Conseils pour choisir son tissu et sa mercerie

Pour réaliser Sacha, Charlie ou Oscar, les 3 patrons qui sont dans le fichier « Passepoil », vous avez besoin de très peu de matériel : un peu de tissu, un peu de passepoil, un peu de thermocollant et 1 ou 2 pressions. Rien de plus, c’est magique, n’est-ce pas ?

Ces 3 modèles consomment tellement peu de tissu que vous pouvez les réaliser dans vos chutes de tissu, à condition de bien les choisir. Vous pouvez aussi acheter un petit métrage et en réaliser plusieurs pour les offrir à vos proches. Une pochette ça sert toujours, c’est pratique et ça peut remplacer le bouquet de fleurs ou la bouteille de vin quand on est reçu à dîner (c’est mon petit truc :D).

 

Choisir son tissu

Une pochette se réalise dans un tissu non élasthanne (chaine & trame) pour plus de tenue. Il faut choisir un tissu suffisamment épais pour ne pas être transparent et se déchirer lorsque vous la transportez. Pensez toujours à l’usage final pour juger si le tissu est adapté. Une pochette est manipulée sans arrêt, se glisse d’un sac à l’autre, supporte l’ouverture et la fermeture des pressions et doit donc être solide. De plus, c’est bien plus agréable d’avoir une pochette qui se tient bien. Si vous optez pour une toile de coton classique, je vous invite à thermocoller le tissu (je vous fais une sélection en fin d’article). Enfin, plus le tissu est épais, plus la pochette aura une belle tenue et un beau rendu, mais attention à vos machines. Si vous avez une machine débutante ( moins de 500 euros), n’optez pas pour des tissus épais car il va être difficile à coudre et vous risquez d’abimer la machine à coudre. Maintenant que vous savez comment choisir votre tissu, je vous propose une sélection de tissus parfaitement adaptés à la pochette venant de sites que j’utilise régulièrement et donc en qui j’ai confiance pour commander en ligne.

        

1. Coton enduit – 2. Coton palmier – 3. Jacquard écaille – 4. Jacquard graphique  – 5. Coton graphique

(pour arriver sur les boutiques, cliquez sur les photos ou les liens)

Choisir son thermocollant

J’en parlais juste au dessus, le thermocollant est vivement recommandé dans l’accessoire pour rigidifier et solidifier vos tissus. Un thermocollant à deux grandes utilités : il sert à rendre le tissu plus solide sur les zones qui sont soumises à la pression (boutons, pression, boutonnière, zip…) et donner plus de tenue pour que le projet se tienne bien. Ici, le thermocollant est utile dans les deux cas car une pochette molle ne sera pas très jolie ni très utile. De plus, il y a des pressions à poser et je vous conseille de solidifier pour éviter que le tissu ne se déchire à force d’être soumis à la pression des ouvertures et fermetures.

Il existe deux grands types de thermocollant : les intissés et tissés.

Les intissés sont les thermocollants les plus faciles à trouver (la marque Viseline ne propose presque que ça). Ils ressemblent à du papier un peu fin. Ils ont pour avantage d’être un peu moins chers et rigidifier rapidement. Par contre, très vite ils donnent un effet « carton » à vos projets. Je vous les conseille pour les accessoires, mais nettement moins pour les vêtements.

Les tissés sont plus mous et souvent plus solides dans le temps. Ils sont parfaits pour les vêtements, mais un tissé épais sera aussi super pour de l’accessoire car il va rigidifier sans pour autant cartonner le tissu. Ça permet de garder le mouvement du tissu.

En savoir plus avec cet article sur le thermocollant

Je vous ai fait une sélection de thermocollants pour les pochettes

   

1. Molleton thermocollant – 2. Viseline 250 – 3. Thermocollant souple – 4. Thermocollant fin noir – 5. Tissé épais

(pour arriver sur les boutiques, cliquez sur les photos ou les liens )

Choisir sa mercerie

Pour les pochettes Sacha, Charlie et Oscar, vous avez besoin de passepoil et de pressions. Rien de plus. Suivant les modèles, vous aurez besoin entre 40 cm et 1m de passepoil et 1 à 2 pressions.

Le passepoil est un ruban coupé en plein biais (pour avoir de l’élasticité pour parfaitement s’adapter aux arrondis) dans lequel on a glissé une corde (plus ou moins grosse). Il est possible de le fabriquer soit même, mais cela n’est pas forcément économique et demande du temps. Heureusement, on en trouve énormément dans le commerce. Je vous conseille de choisir un passepoil fin ou moyen (évitez ceux qui sont au rayon ameublement, ils sont très épais et donc difficiles à coudre et demandent un pied encore plus spécifique). Je vous ai fait une sélection de jolis passepoils.

        

1. Doré et noir – 2. Pois rouge – 3. Lurex bleu – 4. Lurex argenté – 5. Lurex saumon

(pour arriver sur les boutiques, cliquez sur les photos ou les liens )

 

Les pressions sont super pour finir rapidement un projet et elles sont très pratiques à l’usage. Il existe des pressions en plastique ou en métal, qui se cousent à la main ou se fixent grâce à un marteau ou une pince. Les pressions à la main sont pratiques car elles ne demandent aucun outil pour être posées, mais elles tiennent moins dans le temps. Je vous conseille de les coudre avec un fil de qualité, doublé et de faire des petits points serrés. Les pressions qui se posent à l’aide d’outil se trouvent elles aussi très facilement. Si vous posez souvent des pressions, la pince est super car elle permet de poser une pression en 1 seconde au lieu de sortir son marteau, faire le trou, puis fixer la pression (en plus c’est moins bruyant). Depuis que j’ai ma pince, j’adoooore poser mes pressions ! Je vous ai fait une sélection de pressions et pinces.

    

1. Pinces + pressions plastique – 2. Pressions à coudre – 3. Pressions à sertir – 4. Pressions étoile – 5. Pinces à pression

(pour arriver sur les boutiques, cliquez sur les photos ou les liens )

Obtenir le fichier Passepoil

J’espère que cet article vous aura été utile, n’hésitez pas à me dire ce que vous aimeriez mieux comprendre en couture et, pour plus d’astuces, retrouvez mon blog Couture Débutant.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *